Législatives au Japon : large victoire de la coalition conservatrice

Le parti conservateur du Premier ministre japonais sortant Shinzo Abe remporte une large victoire aux élections législatives. Il obtiendrait avec son partenaire centriste les deux tiers des sièges. Le chef du gouvernement avait fait de ce scrutin un référendum pour ou contre sa politique économique.

(Le Premier ministre japonais Shinzo Abe (à droite) et son ministre de Finances Taro Aso (à gauche) © REUTERS/Thomas Peter)

Le Parti libéral démocrate (PLD) japonais emmené par le Premier ministre sortant Shinzo Abe a largement remporté les élections législatives ce dimanche. Selon les premières projections à la fermeture des bureaux de vote, la coalition conservatrice garderait sa majorité des deux tiers à la Chambre des représentants, c’est à dire la chambre basse du parlement japonais.

Le PDl aurait obtenu entre 275 et 306 des 475 sièges en jeu et son allié centriste Nouveau Komeito en aurait remporté entre 31 et 36. Le Parti démocrate (PDJ), principale force d'opposition, n’obtiendrait  qu'entre 61 et 87 sièges, contre 62 précédemment.

La confiance à Shinzo Abe renouvelée, malgré les critiques. A Tokyo, les précisons de Frédéric Charles, RFI pour France Info
--'--
--'--

Faible participation

Près de 105 millions d’électeurs japonais étaient appelés aux urnes pour ces élections législatives anticipées souhaitées par le Premier ministre qui avait fait de ce scrutin un référendum : pour ou contre sa politique économique. Un scrutin qui n’a pas passionné la population. La participation atteindrait à peine les 35% selon les premières estimations.