Le Premier ministre israélien a réuni son gouvernement en urgence pour examiner une "proposition sérieuse".

Les sites web israéliens ont repris l'information en citant des médias arabes selon lesquels un accord aurait été conclu entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

(YEHUDA RAIZNER / AFP)

Les sites web israéliens ont repris l'information en citant des médias arabes selon lesquels un accord aurait été conclu entre Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas.

Cet accord devrait se réaliser début novembre et porterait sur un millier de prisonniers palestiniens contre Gilad Shalit. Le jeune franco-israélien a été enlevé le 25 juin 2006, lors de l'attaque d'un poste frontière au sud d'Israël par un commando de trois groupes armés palestiniens, dont la branche militaire du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza depuis juin 2007. Il est depuis détenu au secret.

Dans l'intervalle, les autorités israéliennes devraient finaliser les conditions de l'échange, et permettre d'éventuels recours israéliens devant la Cour suprême, a estimé la chaîne 10 de la télévision israélienne. La libération de chacun des prisonniers palestiniens devrait être soumise à l'accord du Shin Beth, le service de sécurité intérieure israélien, selon la même source.

Le Hamas veut l'échanger contre un millier de Palestiniens, mais les négociations ont jusqu'à présent achoppé sur l'identité des détenus concernés et le lieu de leur libération, le gouvernement israélien se refusant à relâcher en Cisjordanie des Palestiniens impliqués dans des attentats.