Cet article date de plus de six ans.

Le chef des talibans afghans tué dans une frappe américaine au Pakistan

Le chef des taliban afghans, le mollah Akhtar Mansour, a été tué lors d'une frappe d'un drone américain au Pakistan, près de la localité d'Ahmad Wal. Sa mort a été confirmée dimanche par le gouvernement afghan.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Le mollah Akhtar Mansour, chef des taliban afghans, est mort samedi dans un raid américain au Pakistan © Reuters)

"Le dirigeant taliban Akhtar Mansour a été tué dans une attaque de drone à Quetta, au Pakistan, à 4h30 hier. Son véhicule a été attaqué à Dahl Bandin", écrit dimanche le chef de l'exécutif afghan, Abdullah Abdullah, dans un tweet.  La mort du chef des taliban afghans, a également confirmée par L'un des services afghans de renseignements. L'information n'a en revanche pas été commentée par les talibans, ni par les Etat-Unis qui jugeaient jusqu'ici sa mort "probable". Pour les Etats-Unis, le front essentiel est celui de la lutte contre Daech en Irak et en Syrie, mais la guerre  se poursuit aussi en Afghanistan. Et pour les Américains, le mollah Mansour, qui dirige de fait les talibans depuis 2013 et la mort du mollah Omar, qui n'a été officialisée que des années plus tard, était bien le cible numéro 1 en Afghanistan. 

Le mollah Mansour est responsable selon les Etats-Unis de nombreuses attaques meurtrières dans la région de Kaboul et il a également supervisé la bataille de Kunduz, principale victoire militaire des talibans ces derniers mois.

La frappe qui le visait a eu lieu dans une zone frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan, où se sont installés les chefs talibans après le 11 septembre.

  

  (© Visactu)

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.