Cet article date de plus de six ans.

Le célèbre casino Caesars Palace de Las Vegas fait faillite

Le groupe Caesars Entertainment a placé jeudi sa filiale qui gère le célèbre casino sous la protection de la loi américaine sur les faillites. Une première étape pour l’établissement, qui reste ouvert, dans l’optique d’assainir sa trésorerie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le célèbre Caesars Palace de Las Vegas continue d'ouvrir ses portes malgré la faillite  © User:Fxer / Wikimedia)

10 milliards de dollars, c’est la dette de la Caesars Entertainment Operating (CEOC), division du groupe Caesars Entertainment. Les intérêts de cette dette se chiffrent à 1,7 milliard de dollars chaque année. C’en était trop pour le célèbre casino créé à Reno, dans le Nevada, en 1937 qui a donc été placé jeudi sous la protection de la loi américaine sur les faillites.

Le groupe continue ses activités de jeux et de spectacle sans avoir de comptes à rendre à ses créanciers, le temps du redressement. En échange, un plan de restructuration, approuvé par 80% des créanciers privilégiés du groupe, prévoit de réduire la dette à 8,6 millions de dollars. Cela doit baisser les intérêts de cette dette à 450 millions de dollars.

La crise financière et Macao

Cette restructuration  "est le résultat de plusieurs années d'efforts visant à améliorer la santé des comptes de CEOC, y compris des investissements importants dans l'acquisition ou la modernisation d'actifs, en particulier à Las Vegas ", a commenté le président de la filiale Gary Loveman.

Le groupe Caesars Entertainment, racheté en 2008 par les fonds Apollo et Texas Pacific Group, souffre d’une baisse de son activité dans les 44 casinos ou pôles hôteliers qu’il gère. En cause principalement, la crise financière mais aussi l’impossibilité de s’implanter à Macao, la capitale mondiale des casinos.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.