Cet article date de plus de huit ans.

Le camp démocrate fait bloc autour de Barack Obama

Après les républicains la semaine dernière, le parti démocrate tient sa convention à Charlotte, en Caroline du Nord, pendant trois jours. Objectif : redonner envie de voter pour Barack Obama.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jim Young Reuters)

Si Mitt Romney devait profiter de la Convention républicaine pour mieux se faire connaître, Barack Obama, lui, devra, au long des trois jours de la Convention démocrate qui s'ouvre ce mardi, convaincre de son envie de rempiler.

Les deux hommes sont au coude-à-coude dans les sondages - la Convention républicaine n'a pas donné le coup de pouce escompté à Romney.

Michelle Obama, un atout

Pour séduire son élecorat, Barack Obama compte beaucoup sur son meilleur atout : sa femme, Michelle, extrêmement populaire aux Etats-Unis, dont la cote navigue entre 65 et 70%, 20 points au-dessus de celle de Barack. Elle doit prendre la parole au premier soir de la Convention, à Charlotte, en Caroline du Nord.

Autre orateur très attendu : le maire de San Antonio, au Texas - la Convention se veut particulièrement ouverte aux minorités, et Julian Castro, 37 ans, en est un exemple éclatant. Et le vote hispanique sera sans doute l'une des clés du scrutin.

Il y aura aussi Bill Clinton, qui doit prendre la parole mercredi. Avant, en point d'orgue de la Convention, Barack Obama himself, jeudi, dans un stade de 73.000 places, après son colistier Joe Biden.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.