Cet article date de plus de douze ans.

La police égyptienne évacue la place Tahrir

Symbole de la révolution égyptienne, la place Tahrir est évacuée par la police. Une petite partie de 50.000 manifestants présents sur la place avait décidé d'y passer la nuit.
Article rédigé par Pierre Breteau
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Nicolas Mathias Radio France)

Ils étaient une centaine de manifestants à dormir place Tahrir la
nuit dernière et à être évacués ce matin. Ce sont les unités anti-émeute
de la police qui sont venues déblayer tentes et banderoles, non sans
provoquer quelques incidents mineurs.

Le rassemblement de ce
vendredi visait à faire pression sur le Conseil suprème des forces
armées (CSFA) qui dirige le pays depuis la chute de l'ancien président
Hosni Moubarak. Les islamistes et les libéraux demandaient en
particulier un transfert rapide du pouvoir.

Par ailleurs les
salafistes encore présents ce matin protestaient aussi contre le projet
qui laisse à l'armée la haute main sur son fonctionnement interne et son
budget, sans contrôle parlementaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.