Cet article date de plus d'onze ans.

La marche organisée vers Gaza à partir de l'Egypte semblait bloquée dimanche soir au Caire

Au total, 1.400 militants de 43 pays avaient organisé cette marche à partir de Rafah, ville frontière entre l'Egypte et Gaza, pour marquer le premier anniversaire de l'offensive israélienne contre le territoire palestinien.Il semblait dimanche soir que les autorités égyptiennes aient empéché les marcheurs de se rendre à Rafah.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
marchegaza
Au total, 1.400 militants de 43 pays avaient organisé cette marche à partir de Rafah, ville frontière entre l'Egypte et Gaza, pour marquer le premier anniversaire de l'offensive israélienne contre le territoire palestinien.

Il semblait dimanche soir que les autorités égyptiennes aient empéché les marcheurs de se rendre à Rafah.

Les militants français étaient rassemblés dimanche soir devant l'ambassade de France dans l'attente des cars qui devaient les conduire à Rafah quand l'agence de voyage les a informés qu'ils ne viendraient pas. "L'agence de voyage avec laquelle nous avions conclu un contrat vient de nous dire qu'elle ne peut pas envoyer les cars car elle n'a pas l'autorisation des autorités égyptiennes", a affirmé une organisatrice de la marche, Olivia Zémor.

Assis à même le sol, les militants ont bloqué dans les deux sens l'avenue Charles de Gaule, sur laquelle donne l'ambassade. "Palestine vivra, Palestine vaincra", ont-ils scandé. En fin de soirée, ils ont dressé des tentes devant l'ambassade où ils envisageaient de passer la nuit. "Nous ne bougerons pas tant que nous n'avons pas nos bus", a affirmé l'un d'eux.

La marche devait débuter le 28 décembre.

Les organisateurs ont précisé que des militants d'autres nationalités avaient également l'intention de partir lundi pour Rafah. Samedi, ils avaient exhorté dans une lettre ouverte le président égyptien Hosni Moubarak à intervenir en leur faveur.

Du 27 décembre 2008 au 22 janvier 2009, Israël a lancé une offensive dévastatrice contre la bande de Gaza , faisant plus de 1.400 tués palestiniens, selon des sources palestiniennes. L'offensive a également détruit l'infrastructure de Gaza et aggravé l'impact du blocus imposé en juin 2007 par Israël, suite à la prise de contrôle de ce territoire par le Hamas.

A lire : pour suivre la marche et les objectifs de cette marche

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.