La liseuse électronique de livres numériques Amazon débarque en France sur un marché encore embryonnaire.

La tablette dévolue à la lecture est lancée à l'un des prix les moins élevés du marché : 99 euros. Aux Etats-Unis, où 12% des Américains possèdent une liseuse, Amazon est leader du secteur, mais en Frae livre numérique ne représente aujourd'hui en France que 1% du marché éditorial.

La liseuse 4ème génération n\'est pas tactile, et peut contenir jusqu\'à 1400 titres en mémoire.
La liseuse 4ème génération n'est pas tactile, et peut contenir jusqu'à 1400 titres en mémoire. (ERIC PIERMONT)

La tablette dévolue à la lecture est lancée à l'un des prix les moins élevés du marché : 99 euros. Aux Etats-Unis, où 12% des Américains possèdent une liseuse, Amazon est leader du secteur, mais en Frae livre numérique ne représente aujourd'hui en France que 1% du marché éditorial.

Les premières pré-commandes ont été passées aujourd'hui, et pourront être expédiées dès le 14 octobre. Simultanément, Amazon ouvre une boutique de téléchargement de livres et de journaux numériques. Des applications gratuites sont aussi lancées pour lire ces contenus sur d'autres supports.

La liseuse est dotée d'une encre électronique noir et blanc et pèse 170 grammes. "C'est le poids d'un livre de poche, qui peut emporter une bibliothèque de 1400 titres dans sa mémoire", a expliqué le patron d'Amazon France, Xavier Garambois. L'autonomie est d'un mois, si l'on lit une heure par jour. Côté catalogue, il revendique 800 000 ouvrages à télécharger dont 35.000 en français, une offre qui s'enrichira "toutes les heures".

Parmi eux, des auteurs contemporains comme Michel Houellebecq, Katherine Pancol, Harlan Coben, des centaines de bandes dessinées, des ouvrages jeunesse, pratiques. Mais aussi plus de 4.000 classiques littéraires français gratuits, tombés dans le domaine public. Pour la presse, Amazon proposera d'abord des quotidiens (Le Figaro, Libération, Les Echos, Le Parisien, Le Monde).

Plate-forme d'auto-édition numérique

Autre nouveauté, Amazon proposera également une "plate-forme d'auto-édition" numérique. En France, malgré une offre de liseuses qui s'est étoffée, le livre numérique ne pèse que 1% du marché éditorial. L'arrivée d'un géant comme Amazon pourrait donner un coup d'accélérateur. Plusieurs acteurs se sont déjà mis en rang de bataille, comme les géants de l'électronique Sony et Samsung, mais aussi des chaînes de librairies présentes sur ce créneau depuis un an avec des supports dédiés à leurs contenus : Oyo (149 euros) pour France Loisirs et le Fnacbook (179 euros) pour la Fnac, leader de la vente de livres en France.

Si l'actuel Fnacbook bénéficie d'un catalogue plus fourni avec 80 000 titres essentiellement en français, Amazon a récemment embauché deux transfuges de la Fnac, Marie-Pierre Sangouard, ancienne directrice du livre, et Xavier Flamand, ancien patron du site internet, détenteurs de carnets d'adresses précieux pour l'acquisition de contenus.