Cet article date de plus de neuf ans.

La France dénonce une "tuerie sans précédent" en Syrie

Le ministère français des Affaires étrangères a dénoncé une tuerie "d'ampleur sans précédent" qui eu lieu mardi en Syrie. Paris appelle la Russie à avancer d'urgence sur son projet de résolution.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

"Une tuerie d'ampleur sans précédent a eu lieu en Syrie mardi, causant près de 120 morts ", a affirmé dans une déclaration le porte-parole du ministère français des Affaire étrangères, Bernard Valero. Des militants des droits de l'Homme confirment que ce mardi a été une des journées les plus meurtrières depuis le début des troubles en Syrie, dont le bilan est chiffré à 5.000 morts par l'ONU.

"Tout doit être mis en oeuvre pour faire cesser cette spirale meurtrière
dans laquelle Bachar al-Assad entraîne chaque jour davantage son peuple
", insiste le Quai d'Orsay. Un appel du pied qui s'adresse directement à la Russie, qui a avancé la semaine dernière un projet de résolution à l'ONU. Le texte n'a satisfait personne, car il met sur le même pied la répression organisée par le régime de Bachar al-Assad et les violences commises par des manifestants.

Paris demande donc à Moscou "d'accélérer le rythme des négociations " sur cette résolution. Pudique formule pour demander tout simplement à ce qu'elles démarrent : "Il faut que les Russes, après avoir bougé, avancent ", martèle Bernard Valéro. La Russie avait jusqu'ici montré un soutien sans faille à Damas. La Chine, de son côté, reste sur cette position.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.