Cet article date de plus de neuf ans.

La dépouille d'Arafat sera examinée par des experts suisses

Des experts hospitaliers de Lausanne ont obtenu l'autorisation des autorités palestiniennes pour analyser le corps de Yasser Arafat. Il s'agit de savoir si l'ancien président palestinien a pu être empoisonné par une substance radioactive dans les dernières années de sa vie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les causes du décès de Yasser Arafat en 2004 à Paris pourraient enfin être connues. Des experts suisses du centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) doivent se rendre à Ramallah, en Cisjordanie, dans les jours qui viennent pour examiner la dépouille de l'ancien leader palestinien.

Sur la piste du polonium

Ces mêmes spécialistes avaient début juillet pu analyser des effets personnels du premier président de la nouvelle Autorité palestinienne. Première découverte conséquente dans l'affaire Arafat : des traces de polium avaient été décelées, relançant la piste d'un empoisonnement.

Il est désormais nécessaire pour les experts d'exhumer le corps de Yasser Arafat afin de procéder à des examens approfondis. Ce qui ne devrait plus tarder. Les autorités palestiniennes, après accord de Souha Arafat, veuve de l'ex leader, ont invité l'équipe du CHUV à se rendre rapidement à Ramallah, lieu d'inhumation du corps.

Et les jours sont comptés, les traces de polonium se dissipant avec le temps. Résultats des analyses d'ici à la fin de l'année.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.