La Corée du Nord condamne un Américain à quinze ans de travail forcé

Les Nord-Coréens l'appelle Pae Jun-Ho mais son nom américain est Kenneth Bae. Cet Américain d'origine coréenne a été arrêté en novembre dernier en possession d'un visa de tourisme. Selon Pyongyang, il aurait avoué avoir tenté de renverser" le régime. Washington a demandé sa libération immédiate.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Selon la presse sud-coréenne, cet Américano-Coréen de 44 ans, responsable d'un tour-opérateur, voyageait avec plusieurs touristes dont l'un possédait un disque dur d'ordinateur contenant de prétendues données sensibles. Un militant anti-Pyongyang basé à Séoul estime que Kenneth Bae a peut-être été arrêté après avoir pris des photos d'enfants présentant des signes de malnutrition pour alerter la communauté internationale.

L'agence officielle KCNA affirme qu'il a  "avoué les délits d'avoir
entretenu de l'animosité contre la République populaire démocratique de Corée et tenté de renverser
" le régime. "Les charges ont toutes été corroborées par des preuves" ajoute l'agence qui annonce le verdict :  "La Cour suprême l'a condamné à 15 ans de travail forcé pour ce crime ."

Dans un contexte de vives tensions entre la Corée du Nord, la Corée du
Sud et les Etats-UNis, le cas Kenneth Bae pourrait être utilisé comme "monnaie d'échange politique " selon des responsables américains.

Les Etats-Unis qui n'ont pas d'ambassade en Corée du Nord suivent la situation par l'intermédiaire de l'ambassade de Suède.