Cet article date de plus de douze ans.

L'UE juge suspect un tiers des votes pour Karzaï

Un tiers des suffrages en faveur d'Hamid Karzaï lors de la présidentielle afghane seraient suspects
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Bureau de vote en Afghanistan (© France 2)
Un tiers des suffrages en faveur d'Hamid Karzaï lors de la présidentielle afghane seraient suspectsUn tiers des suffrages en faveur d'Hamid Karzaï lors de la présidentielle afghane seraient suspects

Ces votes doivent être vérifiés en raison de fraude, a déclaré mercredi le chef de la mission des observateurs de l'Union européenne.

Le chef de l'Etat sortant Hamid Karzaï a démenti jeudi qu'il y ait eu des "fraudes massives" au cours du scrutin . Les résultats officiels ne seront validés que dans deux ou trois semaines.

Après pointage de la quasi-totalité des bulletins la semaine passée, le président Karzaï était crédité d'un peu plus de trois millions de suffrages, soit 54,3% des 5,54 millions de votes valides enregistrés.

La participation à l'élection a été de 38,70%, a annoncé mercredi la Commission indépendante électorale (IEC), chargée du comptage des voix.

Pour Philippe Morillon, chef de la mission des observateurs de l'UE en Afghanistan, ses équipes ont estimé que 1,5 million de votes étaient suspects, dont 1,1 million pour Hamid Karzaï et 300.000 pour son principal rival Abdullah Abdullah.

L'équipe de campagne d'Hamid Karzai, dans un communiqué, estime que "cette annonce (...) est partiale, irresponsable et contraire à la constitution afghane. Aux termes de la constitution, les problèmes relatifs aux contestations électorales relèvent en effet de la commission des plaintes (ECC), ajoute-t-elle, et non des observateurs européens.".

L'EEC, en partie nommée par les Nations unies, a déjà ordonné de recompter les bulletins dans plus de 10% des bureaux de vote afghans.

Si tous les votes décrits comme suspects étaient retirés du décompte provisoire, Karzaï manquerait de peu la barre des 50% requise pour une victoire au premier tour. Il devrait alors participer à un second tour face à Abdullah.

L'Allemagne a réclamé mercredi la vérification des résultats du scrutin "en raison des graves accusations de fraudes". Par ailleurs, huit soldats allemands ont été blessés, dont un grièvement, mercredi lors de combats avec des insurgés dans le nord de l'Afghanistan.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.