Cet article date de plus d'onze ans.

L'UE a désapprouvé vendredi la décision du gouvernement israélien d'accorder des fonds supplémentaires aux colonies

La mesure qui intègre les colonies en zone de "priorité nationale" permettra de leur octroyer quelque 28 millions de dollars de nouveaux crédits.Cette mesure va à l'encontre de l'esprit du gel des implantations" dans les territoires occupés, a indiqué la présidence suédoise de l'Union européenne (UE) dans un communiqué.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Construction dans l'implantation d'Ariel, en Cisjordanie (archives, février 2009) (France 2)

La mesure qui intègre les colonies en zone de "priorité nationale" permettra de leur octroyer quelque 28 millions de dollars de nouveaux crédits.

Cette mesure va à l'encontre de l'esprit du gel des implantations" dans les territoires occupés, a indiqué la présidence suédoise de l'Union européenne (UE) dans un communiqué.

La décision du gouvernement israélien "empêche la création d'un climat propice à la reprise des négociations sur une solution à deux Etats", a estimé l'UE qui a demandé à Israël de respecter le moratoire sur les nouvelles constructions dans les colonies de Cisjordanie.

"Les colonies dans les territoires occupés sont illégales au regard du droit international", a affirmé l'UE. "L'Union européenne engage le gouvernement israélien à cesser immédiatement toutes les activités de colonisation", ajoute le texte de la présidence suédoise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.