L'enfant anglais recherché, retrouvé vivant avec ses parents en Espagne

Ashya King, cinq ans et atteint d'une tumeur au cerveau, a été retrouvé vivant samedi soir en Espagne, avec ses parents qui l'avaient retiré jeudi de l'hôpital où il était soigné en Angleterre. Interpol avait lancé un avis de recherche international. Selon la police espagnole, le jeune garçon était "séquestré" par ses parents.

(Interpol a publié hier soir cet alerte enlèvement pour retrouver Ashya © Capture d'écran du site Interpol)

C'est la fin d'une traque qui aura duré trois jours, d'Angleterre en France, pour finir par être étendue sur tout le continent. Ashya King, cinq ans et atteint d'une tumeur au cerveau, a été retrouvé en compagnie de ses parents ce samedi en Espagne. Témoins de Jéhovah, ces derniers l'avaient retiré - contre l'avis de ses médecins - de l'hôpital dans lequel il recevait des soins à Southampton, dans le sud de l'Angleterre, jeudi dernier. Cela avait provoqué l'inquiétude générale, étant donné que l'enfant a besoin de soins constants pour survivre vu son état de santé. Interpol avait lancé un mandat de recherche international.

Dès samedi matin, la police britannique soupçonnait que la famille se soit réfugiée en Espagne, dans la région de Marbella, où elle a "des attaches fortes ", elle y possèderait un appartement. C'est finalement la police du Hampshire, où vivait la famille, qui a donné l'information sur son site Internet. La famille a été retrouvée dans un hôtel près de la ville de Velez Malaga, dans le sud de la péninsule. Selon les policiers espagnols, "ses parents ont été arrêtés " et Ashya King a pu être de nouveau hospitalisé. Il se trouvait dimanche "dans un état stable ".

("Merci ! Le garçon Ashya King a été localisé dans un hôtel à trois kilomètres de Velez Malaga, et hospitalisé. Ses parents ont été arrêtés ")

Une vidéo postée sur Youtube

Samedi soir, une vidéo a été postée sur Youtube, dans laquelle on voit un homme se présentant comme le père d'Ashya King, portant le garçon sur ses genoux, affirmant qu'il n'avait pas enlevé son fils, et que sa vie n'était pas en danger. La vidéo (voir ci-dessous) est en cours d'authentification. Beaucoup de voix se sont élevées ces derniers jours contre les deux parents, y compris au sein des Témoins de Jéhovah, affirmant que le refus de certaines pratiques médicales prônées en leur sein ne se justifiait pas.

Selon la police espagnole, le garçon était "séquestré" par ses parents, qui avaient pris le ferry pour Cherbourg jeudi soir, en compagnie de leurs sept enfants, dont Ashya King. Les médecins affirment que le garçonnet était en grand danger de mort, après avoir été opéré pour la première fois il y a une semaine. Ils craignaient notamment que la batterie de sa sonde naso-gastrique ne s'épuise, ce que réfute le père dans la vidéo ci-dessus. Ashya King ne peut se déplacer qu'en chaise roulante, et est incapable de communiquer.