L'aventurier Mike Horn s'apprête à relier les deux pôles

Mike Horn a déjà longé l'Equateur il y a 16 ans, le cercle Arctique en 2002 et fait des expéditions dans l'Himalaya et en Amazonie. L'explorateur sud-africain se lance un nouveau défi : il prend la mer ce dimanche pour un voyage qui devrait durer deux ans. Son objectif ? Relier les deux pôles de la planète.

(A 50 ans, c'est le plus grand défi que se lance l'explorateur sud-africain Mike Horn © SIPA Lionel Cirroneau)

L'expédition se nomme "Pole to Pole". A 50 ans, c'est probablement le plus grand défi de la carrière de Mike Horn. Cette expédition hors du commun va le mener aux quatre coins de la planète. Au départ de Monaco, de l'Atlantique à l'Antarctique en passant par le désert de Namibie ou l'Australie. La plupart du temps, l'explorateur sud-africain sera seul au monde. Il s'agit là d'un voyage de 40.000 kilomètres qui va mobiliser toute son expérience. "Cette expédition est dans ma tête depuis 25 ans" , explique-t-il. "J'ai fait la montagne, la jungle, j'ai construit un bateau. En fait, je mettais en place des petites pièces pour faire Pole to Pole"

Cette aventure devait normalement débuter l'an dernier mais la femme de Mike, Cathy, a été emportée par la maladie en février 2015. "Après la mort de ma femme, j'ai décidé de ne pas le faire. Je pensais que ma vie comme explorateur allait changer parce que je devais prendre soin de mes filles. Mais en fait, elles m'ont dit "vas-y fous le camp, tu es heureux et on te soutient"

Pole to Pole doit durer deux ans. Mike Horn prend la mer ce dimanche depuis le port de Monaco, à bord de son voilier Pangaea.

Le plus grand défi de sa carrière d'après lui. 

"Si tu ne peux pas mener des aventures, tu ne vis qu'à moitié"
--'--
--'--

Pour suivre les aventures de Mike Horn, rendez-vous sur sa page Facebook et sur Twitter avec le Hashtag "pole to pole"