Cet article date de plus de sept ans.

Journalistes arrêtés en Indonésie : deux mois de détention

Thomas Dandois et Valentine Bourrat ont été arrêtés en Indonésie il y a deux mois alors qu’ils réalisaient un reportage sur les séparatistes en Papouasie. Ils sont en détention depuis et risquent un procès.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Capture écran de la page Facebook de soutien pour Thomas Dandois et Valentine Bourrat © DR)

Cela fait deux mois que les journalistes Thomas Dandois et Valentine Bourrat ont été interpellés en Indonésie où ils effectuaient un reportage pour Arte sur les séparatistes de Papouasie.

 

En cause, leur visa. Ils sont entrés dans le pays avec un visa touristique et non de journaliste. Ils auraient dû en outre obtenir une autorisation pour se rendre en Papouasie. Le gouvernement indonésien a pour habitude de surveiller de très près les journalistes qui souhaitent se rendre dans cette région.

 

Cinq ans de prison

 

Les deux reporters risquent jusqu’à cinq ans de prison pour infraction à la loi sur l’immigration. Or il est courant dans ce genre de situation que les journalistes soient expulsés vers leur pays d’origine.

 

La détention prolongée de Thomas Dandois et Valentine Bourrat témoigne du climat très tendu entre les séparatistes et les autorités indonésiennes. Le reporter a en effet été arrêté alors qu’il rencontrait les chefs des mouvements rebelles.

 

Un procès semble se dessiner pour les deux Français. Le parquet indonésien de Jayapura, capitale de la Papouasie où ils sont détenus, est en charge de leur dossier depuis le 24 septembre.

 

211 journalistes emprisonnés en 2013

 

En 2013, 211 journalistes étaient emprisonnés pour l’exercice de leur profession, selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ). L’Indonésie est classée au 132è rang sur 180 pays en matière de liberté de la presse par Reporters Sans Frontières. Un comité de soutien s’emploie sur les réseaux sociaux à mobiliser pour leur libération. 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.