Cet article date de plus de sept ans.

Indonésie : deux journalistes français arrêtés en Papouasie

La police indonésienne a annoncé avoir arrêté ce vendredi deux journalistes français, de la chaîne Arte, qui réalisaient un reportage sur les séparatistes de Papouasie. Les "rebelles" revendiquent depuis plusieurs années l’indépendance de la province.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Les Asmat, une tribu de la province indonésienne de Papouasie. © MaxPPP / Zafer Kizilkaya)

Soupçonnés de participer "à un plan pour nourrir l’insécurité en Papouasie", Valentine Bourrat et Thomas Dandois deux journalistes de la chaîne Arte ont été arrêtés, par la police indonésienne, alors qu’ils réalisaient un reportage sur les rebelles séparatistes de Papouasie.

 

Thomas Dandois se trouvait à Wamena, dans la province de Papouasie, en compagnie de trois membres du Mouvement de la Papouasie libre (OPM) au moment de son arrestation. Aucune information n’a été donnée en revanche concernant l’arrestation de Valentine Bourrat.

Ils étaient entrés en Indonésie grâce à un visa touristique, le gouvernement de Jakarta ne délivrant  que très rarement des visas de travail aux journalistes qui souhaitent se rendre dans la province de Papouasie.

Les séparatistes accusent le pouvoir indonésien de violer les droits de l'homme

Car, les séparatistes, d’origine mélanésienne, revendiquent depuis plusieurs années l’indépendance de la province. Ils accusent le pouvoir indonésien d’exploiter les Papous et de violer les droits de l’homme. Mais, ils dénoncent également la corruption massive liée à la présence de grosses opérations minières et de coupes de bois illégales. Cinq "rebelles" ont été abattus la semaine dernière dans un échange de coups de feu avec des militaires.

 

 L’ambassade de France a assuré être en relation avec les deux journalistes, le ministère indonésien des Affaires étrangères et la police. En règle générale, les journalistes arrêtés sont ensuite expulsés. 

 (© IDE)
 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.