Panne de clim à Bagdad

Dans la capitale irakienne, la température en journée peut atteindre 50°C. Une chaleur d'autant plus difficile à supporter que les pannes de courant sont quotidiennes

France 24

La chaleur est de plus en plus difficile à supporter. Et les pannes de courant  quotidiennes ne facilite pas la vie des habietants de la capitale. La température en journée peut atteindre 50 degrés

C'est pourquoi ceux qui peuvent se le permettre utilisent des générateurs qui défigurent la ville et provoquent parfois des incendies d'origine électrique.

Mehdi Muthana est épicier et il n'a pas d'autre choix pour garder sa marchandise au frais.

"L'électricité d'état n'est pas continue. On a du courant seulement quatre ou cinq heures par jour. Donc on dépend complètement du générateur. Mais il est souvent en panne lui aussi. Un jour il n'y a pas assez d'essence et le lendemain c'est encore un autre problème..."

Les générateurs, Mazen les répare...
Comme beaucoup d'autres habitants qui protestent contre les pannes de courant, il accuse les politiques.

"C'est mensonges après mensonges. Ils ne sont que des voleurs assis derrière leurs bureaux. Ils prennent l'argent de notre poche pour le mettre dans la leur et le cacher à l'étranger. Tout l'argent part à l'étranger. Il n'y a plus rien."

Daprès les experts, 40% de la demande en électricité en période estivale n'est pas satisfaite à Bagdad.

Sur les 15 dernières années, 40 milliards de dollars ont été alloués dans le secteur de l'énergie, mais une grande partie de l'argent a disparu...

Panne de clim à Bagdad
Panne de clim à Bagdad (France 24)