Cet article date de plus d'un an.

Japon : le typhon Nanmadol a fait au moins un mort et des dizaines de blessés

Un homme d'une soixantaine d'années a été retrouvé mort dans une voiture submergée, dans le sud de l'archipel, après le passage de la tempête.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les secours interviennent sur le site d'un glissement de terrain à Mimata, au Japon, le 19 septembre 2022. (DAIYA HAMASAKI / YOMIURI / AFP)

Les niveaux d'alerte au Japon pour le typhon Nanmadol ont été rétrogradés, lundi 19 septembre, après de fortes intempéries qui ont fait au moins un mort et des dizaines de blessés. La dépression s'est affaiblie depuis qu'elle a touché terre dimanche soir près de la ville de Kagoshima, dans le sud de la grande île de Kyushu, mais elle a déraciné des arbres, brisé des fenêtres et gonflé des rivières.

Près de six millions de personnes étaient toujours sous le coup d'avis d'évacuation, lundi. Les autorités ont appelé la population à rester en alerte, en particulier dans les zones où les rivières débordaient encore. Dans le département de Miyazaki, certains secteurs ont reçu plus de précipitations en 24 heures qu'ils n'en reçoivent normalement pendant tout le mois de septembre.

Les autorités du département ont confirmé la mort d'un homme d'une soixantaine d'années, dans la ville de Miyakonojo. Il a été retrouvé dans une voiture submergée sur des terres agricoles. Les autorités enquêtent par ailleurs pour déterminer si un second décès, dans la région de Fukuoka, était lié à la tempête. Le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, qui devait partir lundi pour l'assemblée générale des Nations unies à New York, retardera son voyage d'un jour pour suivre la situation sur place.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.