Japon : l'empereur a abdiqué en faveur de son fils aîné

Au Japon, une transition sans heurt a eu lieu mardi 30 avril. Le fils aîné de l'empereur a pris ses fonctions. Naruhito succède à Akihito après trente ans de règne.

France 3

Derrière les murs du palais impérial du Japon, le silence est quasi-religieux. L'empereur Akihito, 85 ans, s'apprête à abdiquer. Tout en sobriété, 300 dignitaires sont là, le Premier ministre en tête. En une dizaine de minutes, la cérémonie est bouclée après trente ans de règne. Les membres de la famille impériale, dont le prince héritier, sont à ses côtés. Des trésors sacrés (un joyau, un sabre, des sceaux royaux) sont cachés des regards à l'abri dans leurs écrins.

Abdication presque inédite

Bravant la pluie, les Tokyoïtes sont nombreux à assister mardi 30 avril à la retransmission de la cérémonie sur des écrans géants. L'abdication de l'empereur Akihito est la première depuis plus de 200 ans. Les Japonais se montrent compréhensifs et heureux d'entrer dans la nouvelle ère qui s'ouvre le 1er mai avec l'arrivée de Narohito, 59 ans, à la place de son père sur le trône du chrysanthème. Il sera le 126e empereur du Japon.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'empereur du Japon, Akihito s\'adresse à son peuple depuis le balcon de son palais à Tokyo, le 23 décembre 2016.
L'empereur du Japon, Akihito s'adresse à son peuple depuis le balcon de son palais à Tokyo, le 23 décembre 2016. (TOSHIFUMI KITAMURA / AFP)