Fort séisme au large du Japon mais pas de dégâts signalés

Beaucoup de Japonais ont dû retenir leur souffle après l'annonce cette nuit d'un séisme de magnitude 7,1 dans le Pacifique, dans le secteur où s'était produit le tremblement de terre à l'origine du tsunani dévastateur il y a quatre mois. Mais seule une vaguelette de 10 centimètres a été enregistrée dans les ports.

(Radio France ©AFP/ JIJI PRESS)

L'agence météorologique japonaise avait lancé une mise en garde contre les risques d'un tsunami pouvant atteindre 50 cm sur le rivage des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima.
Les employés de la centrale de Fukushima ont d'ailleurs été brièvement évacués mais selon un porte-parole; le complexe nucléaire n'aurait pas subi de dégâts supplémentaires: “Nous sommes encore en train de procéder à des vérifications, mais le refroidissement des réacteurs se poursuit.”
Seuls les techniciens qui travaillent justement au refroidissement de ces réacteurs sont restés à leur poste.

Les autorités des villes côtières avaient également conseillé aux personnes résidant près des côtes de se réfugier sur les hauteurs par mesure de sécurité.
Toutes ces alertes ont été levées.