Feuilleton : le Japon, entre conformisme et originalité (4/5)

Cette semaine, France 2 vous emmène découvrir le Japon, qui accueillera la Coupe du monde de rugby à partir du 20 septembre et les Jeux olympiques en 2020. Le Japon, pays de l'ordre et du consensus, se distingue paradoxalement pour sa créativité folle, qui inspire le monde entier.

France 2

Dans les couloirs du métro de Tokyo, au Japon, personne ne fait attention au look de poupée de Shamee, coiffée d'une perruque et parée de lentilles bleues. Rien d'excentrique dans la capitale japonaise. Shamee, qui compte 145 000 abonnés sur Instagram, est "cosplayer", c'est-à-dire fan de mangas et de déguisements. Comme 300 000 jeunes Japonais, Shamee se réfugie dans le monde merveilleux des mangas. Aujourd'hui, elle a rendez-vous avec sa communauté dans une école désaffectée pour faire des photos. C'est devenu son métier. Il lui faut deux bonnes heures pour adopter au détail près les traits de son personnage.

La mode, un moyen d'expression

Un jeu de rôle pour susciter l'admiration des fans, pour s'épanouir en dehors d'une société très codifiée et normative. Pour elle, détourner les codes vestimentaires permet de se libérer. La pop culture japonaise, sa folle créativité, son imagination sans borne... C'est ce qui a attiré Thomas Romain à Tokyo il y a quinze ans. Le Parisien y a créé son propre studio de dessins animés. Thomas Romain s'est marié à une Japonaise. Mais être Français et travailler avec des entreprises nippones demande une grande capacité d'adaptation. Dans cette société où le groupe prime sur l'individu, c'est souvent le vêtement qui est le meilleur moyen d'expression. Les tendances mondiales de la mode partent d'ici. La mode se fabrique sans préjugé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Tokyo la nuit (photo d\'illustration, 21 mars 2019).
Tokyo la nuit (photo d'illustration, 21 mars 2019). (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)