Exploration sous-marine : quand les épaves racontent l’Histoire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Exploration sous-marine : quand les épaves racontent l’Histoire
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, O. Lenuzza, E. Urtado - France 2
France Télévisions

Une équipe d’explorateurs a pu filmer l’épave d’un destroyer américain détruit en 1944 au large des Philippines. Ce type de découverte sous-marine fait ressurgir l’histoire et la mémoire.

Jamais une épave n’aura été filmée à une telle profondeur. À 6 500 mètres sous la surface, le numéro 557 de l’USS Johnston se dévoile pour la première fois. Ses tourelles sont encore là, la passerelle de commandement est presque intacte. Le destroyer américain a été coulé par la marine japonaise en 1944 au large des Philippines. 186 soldats sont morts dans la tragédie.

De vives émotions chez les vétérans

Les dernières images du Johnston ont suscité de vives émotions chez les vétérans. "D’un côté, c’est douloureux pour nous, mais en même temps, c’est aussi inspirant. Ce navire est, pour moi, le tombeau ou le cimetière d’hommes braves qui sont morts pour leur pays", confie Carl Schuster, commandant à la retraite de l’US Navy. À l’origine de cette découverte exceptionnelle se trouvent deux sociétés d’exploration tenues par des philanthropes américains, celle du milliardaire Victor Vescovo, mais aussi de Paul Allen, le célèbre co-fondateur de Microsoft.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.