Cinéma : "We Are X", une histoire de rock, de sang et de drames

"We Are X", un documentaire en salles mercredi, nous fait découvrir à beaucoup "X Japan", plus grand groupe de rock du Japon depuis 35 ans. Une histoire de hauts et de bas, faite de maladie, de suicides et de sectes, avec un leader, Yoshiki, véritable idole au Japon, qui traîne une histoire personnelle dramatique.

Le groupe japonais X Japan, avec son leader Yochiki au centre.
Le groupe japonais X Japan, avec son leader Yochiki au centre. (Passion Pictures Limited/Prettybird Pictures)
avatar
Yann BertrandRadio France

Mis à jour le
publié le

Ce n'est pas rien quand Gene Simmons lui-même, le leader des cultissimes Kiss, prétend que vous auriez pu être le plus grand groupe du monde si vous étiez nés Américains. Car depuis 35 ans, X Japan porte son hard rock symphonique aux quatre coins du Japon, et plus loin encore. Shows démentiels, coiffures XXL, maquillage et look extravagants, avec un leader, une fois n'est pas coutume, leur batteur et compositeur de génie, Yoshiki.

Il y a 20 ans, le suicide du guitariste Hide fut un drame national. Le chanteur, lui, s'est perdu dans une secte avant de revenir. Et pourtant ce n'est rien à côté des drames de Yoshiki, gamin différent, malingre, au père qui se suicide presque sous ses yeux.

Cela n'a pas été facile de partager tout ça mais malgré notre histoire très douloureuse, nous sommes toujours là, alors je veux que les gens se disent que tout est possible

Yoshiki, batteur et leader de X Japan

C'est ici que le documentaire de Stephen Kijak vise juste et fort, dans l'émotion et la force qui se dégage de ce personnage unique. Un homme qui martèle ses fûts avec rage malgré de terribles douleurs dans le corps.

Le rock m’a sauvé mentalement, mais détruit physiquement

Yoshiki, batteur et leader de X Japan

We Are X, histoire de succès, de chute et de résurrection fragile, un scénario de film pour un groupe toujours debout, bien décidé à continuer son histoire.

L'histoire dramatique de X Japan au cinéma : "Si je n’avais pas découvert le rock, j’aurais pu mourir"
--'--
--'--

We Are X, documentaire de Stephen Kijak, en salles le 6 décembre.