Venise : un port évacué pour neutraliser une bombe de la Seconde Guerre mondiale

L'opération a nécessité l'évacuation de 3 500 personnes à Marghera, le port industriel situé en face de Venise.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le port de Marghera, à Venise (Italie), le 6 novembre 2008. (TOMMASO DI GIROLAMO / AGF)

Tout s'est bien passé. Un port industriel donnant sur la lagune de Venise, en Italie, a été évacué, dimanche 2 février au matin, pour neutraliser une bombe datant de la Seconde Guerre mondiale. Des artificiers ont fait exploser l'engin en mer. L'opération a nécessité l'évacuation de 3 500 résidents de Marghera, le port industriel situé sur la terre ferme en face de la ville d'art italienne qui attire 36 millions de touristes chaque année.

La circulation des bateaux, trains et bus a été suspendue durant l'opération, et les avions avaient interdiction de décoller ou d'atterrir à l'aéroport international Marco-Polo de Venise entre 8h30 et 12h30. La bombe de 225 kilos, qui contenait 129 kilos de TNT, avait été découverte en janvier lors de travaux de maintenance des égouts.

"Fort risque d'explosion"

Elle présentait "un fort risque d'explosion" justifiant ces précautions, a souligné auprès de la chaîne de télévision Rai 24 Gianluca Dello Monaco, officier de l'armée à la tête de l'opération. Après le désamorçage, achevé en milieu de matinée, la bombe a été transférée sur un bateau pour être détruite dans un secteur maritime à bonne distance de la cité lacustre.

 "Quand la bombe est arrivée en mer, des charges d'explosifs ont été placées sur l'engin, qui a explosé sous l'eau", ont indiqué les services de la ville de Venise dans un communiqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.