Référendum en Italie : Matteo Renzi joue son avenir politique

Les Italiens se prononcent dimanche 4 décembre par référendum sur une réforme constitutionnelle portée par Matteo Renzi, qui démissionnera en cas de victoire du "non".

Cette vidéo n'est plus disponible

Le suspense reste entier ce soir, dimanche 4 décembre, en Italie, où l'on se prononce par référendum sur une réforme constitutionnelle. "Ce soir, l'Italie est plongée dans l'incertitude. L'incertitude de la survie du gouvernement de Matteo Renzi", explique Natalia Mendoza, correspondante de France 3 en Italie. Car rappelons qu'il a promis de démissionner en cas de défaite.

Vers une dissolution du parlement ?

L'incertitude règne également en ce qui concerne la réaction des marchés. Si le "non" gagne, l'Italie pourrait être la cible d'attaques financières, "d'autant plus que la santé économique du pays est fragile. Et les banques italiennes traversent de grandes difficultés. Si Matteo Renzi devait démissionner, ce serait le président de la République qui serait chargé soit de mettre en place un gouvernement technique soit de dissoudre le parlement", ajoute la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Matteo Renzi, alors maire de Florence (Italie), lors d\'un meeting du Parti démocrate à Turin, le 6 décembre 2013.
Matteo Renzi, alors maire de Florence (Italie), lors d'un meeting du Parti démocrate à Turin, le 6 décembre 2013. (GIORGIO PEROTTINO / REUTERS)