Cet article date de plus de quatre ans.

Paris : une expo raconte l'immigration italienne en France

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
italie
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dès la seconde moitié du XIXe siècle et jusque dans les années 60, les Italiens furent les étrangers les plus nombreux en France. Ils fuyaient la misère et la dictature de Mussolini. Une exposition leur est consacrée à Paris.

La maison de Lazare Ponticelli, le dernier poilu à être mort, a été transformée en musée. Le lieu raconte la vie tumultueuse de ce combattant, arrivé gamin du nord de l'Italie. "Sa famille venait d'un village miséreux. Pour elle, la France, c'était un eldorado, le paradis", rappelle Nadine Desbaucheron-Ponticelli. Lazare Ponticelli s'engage en 1914 pour défendre sa nouvelle patrie. De retour dans la vie civile, il crée avec ses frères une entreprise.

Yves Montand ou Aldo Maccione

Comme la famille Ponticelli, des centaines de milliers d'Italiens ont fui la misère et le fascisme de 1860 à 1960. Le musée de l'histoire de l'immigration raconte à travers 400 objets, extraits de films ou œuvres d'art l'arrivée massive des Italiens en France. Un parcours qui aide à comprendre, à se souvenir des moments difficiles. L'intégration libère des imaginations, accompagne des réussites flamboyantes comme les frères Fratellini, Carlo Bugatti ou les stars du music-hall et du cinéma.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.