Italie : Venise n'a pas encore dit adieu aux paquebots de croisière

On pensait ne plus les voir passer devant la place Saint-Marc mais les bateaux de croisière sont toujours là. Une loi les oblige à accoster à l'extérieur de la lagune mais le terminal pour les accueillir ne sera construit que dans quelques années.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le paquebot MSC Magnifica arrive à Venise (Italie), le 8 juin 2019. Photod'illustration. (MIGUEL MEDINA / AFP)

Venise voit revenir dans sa lagune les géants des mers. Samedi 5 juin à 17 heures, l'énorme paquebot MSC Orchestra quittera la cité des Doges pour une croisière qui mènera ses passagers dans les Pouilles et jusqu'à la Grèce. Pourtant, le gouvernement vient de décider que plus jamais les bateaux de croisière ne rentreront dans la lagune.

>> VIDÉO. Quand un bateau de croisière frôlait le drame à Venise en 2019

Selon la loi du 12 mai 2021, les bateaux de croisière doivent accoster à l'extérieur de la lagune. Mais seulement lorsqu'un terminal sera construit et cela prendra des années. Pendant la période transitoire, les géants des mers continueront à passer devant la place Saint-Marc.

Absolument rien ne change, selon Tommaso Cacciari, le porte-parole du comité No grandi navi [Non aux grands navires]. Il a appelé à manifester en début d’après-midi samedi avant le départ du paquebot. "Au lieu de prendre une décision concrète et de construire un nouveau port, le gouvernement a lancé un 'concours international d’idées'," s’insurge-t-il. 

"Cela signifie tout simplement que le gouvernement renvoie la décision à un avenir indéfini et indéfinissable."

Tommaso Cacciari

Comité "Non aux grands navires"

Au mieux l'année prochaine, en 2022, les paquebots pourraient accoster à Marghera, un port dans la lagune, mais pas sur l'île de Venise. Sauf que là aussi des travaux longs et importants seront nécessaires.

Tout cela ne convainc pas non plus les artistes et intellectuels qui ont envoyé une lettre ouverte aux présidents de la République et du Conseil sous forme d'un Décalogue. Mick Jagger, Francis Ford Coppola ou encore Anish Kapoor demandent l'arrêt définitif des croisières, une meilleure gestion du tourisme de masse et la sauvegarde de la lagune.

Les paquebots vont continuer d'accoster à Venise - Les explications de Bruce de Galzain
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.