Italie : la police arrête un chef de la mafia napolitaine, l'un des criminels les plus recherchés du pays

Fils de Paolo Di Lauro, à la tête du clan de la Camorra, il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis 2006.

Un policier italien lors d\'une opération contre la mafia, le 30 octobre 2018 à Naples (Italie).
Un policier italien lors d'une opération contre la mafia, le 30 octobre 2018 à Naples (Italie). (PAOLO MANZO / NURPHOTO / AFP)

C'est le quatrième fils de Paolo Di Lauro, le boss de la Camorra. La police italienne a arrêté, samedi 2 mars à Naples (Italie), Marco Di Lauro, un chef important de la mafia napolitaine. Il faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international depuis 2006 et il était en deuxième position sur la liste des criminels les plus recherchés d'Italie, juste derrière le mafieux sicilien Matteo Messina Denaro.

Agé de 38 ans, Marco Di Lauro n'a pas opposé de résistance lors de son arrestation dans le quartier de Chiaiano, où il se trouvait avec sa femme. Il était également en présence de ses nombreux chats, selon  Il Corriere del Mezzogiorno (en italien). "Il a demandé aux policiers de fermer la porte pour éviter que les chats s'enfuient", précise le quotidien italien sur son site internet.

En fuite depuis 2004

Marco Di Lauro avait échappé en 2004 à un coup de filet massif de la police, connu sous le nom de Nuit des menottes. Cette année-là, au moins 130 personnes ont été tuées pendant des guerres pour le contrôle de territoires après la rupture entre les clans Amato-Pagano et Di Lauro. Un informateur de la police lui avait imputé en 2010 la responsabilité d'au moins quatre meurtres. Son père Paolo Di Lauro contrôlait les quartiers pauvres de Scampia et de Secondigliano à Naples.

Le ministre de l'Intérieur italien, Matteo Salvini, a salué "une opération très importante", intervenue le jour où un Algérien de 45 ans, recherché pour terrorisme et son appartenance au groupe Etat islamique, a pu être arrêté.