Italie : la compagnie aérienne nationale Alitalia va disparaître

Publié Mis à jour
Italie : la compagnie aérienne nationale Alitalia va disparaître
France 3
Article rédigé par
A. Mikoczy, V. Parent, L. Hervé, M. Chiarello - France 3
France Télévisions

En Italie, la compagnie nationale Alitalia va fermer. Après 74 ans de service, elle cessera officiellement de voler dans la soirée du jeudi 14 octobre.

La compagnie italienne Alitalia assure ses tout derniers vols. Elle va en effet disparaître dans la soirée du jeudi 14 octobre. En grande difficulté depuis de nombreuses années, la compagnie a subi le coup de grâce avec la crise sanitaire, qui a pratiquement suspendu tout trafic aérien pendant des mois. Alitalia perdait jusqu'à 1 million d'euros par jour. Au total, les contribuables italiens ont payé 13 milliards d'euros en 20 ans, en pure perte.

La majorité des 10 500 salariés seront au chômage

Le premier vol de cette compagnie date de mai 1947. Depuis, Alitalia s'est posée sur tous les continents. Elle a transporté, au total, près d'un milliard de passagers dans toute son histoire. Elle a même été la compagnie officielle des stars italiennes et des papes depuis Paul VI. Il y a quelques jours, l'actuel souverain pontife François regrettait d'ailleurs cette faillite en rentrant de Slovaquie.

Lundi 11 octobre, les salariés d'Alitalia, ont défilé à Rome (Italie). Ils sont 10 500, et pour la grande majorité, la perspective à court terme, c'est le chômage. "Nous voulons que les 10 500 salariés retrouvent un emploi, et pas seulement comme annoncé", exige Isabella Majoli, hôtesse pour Alitalia. En effet, 2 800 collaborateurs seraient repris par ITA, la compagnie low cost qui va succéder à Alitalia. Mais cela entraînerait une baisse des salaires, la fin des avantages en nature et surtout une division par deux du nombre d'avions et de liaisons.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.