Italie : 51 collégiens échappent à un massacre

Un drame a été évité de justesse mercredi 20 mars en Italie. 51 collégiens ont été pris en otage puis ligotés dans un bus, près de Milan.

France 3

51 collégiens italiens ont échappé à la mort mercredi 20 mars. Le chauffeur de leur bus scolaire les a pris en otage. "Il a commencé à asperger le sol d'essence, il nous a tous ligotés et il nous a pris nos téléphones de manière à ce qu'on n’appelle pas la police", raconte un collégien qui a tout de même pu contacter la police. Les carabiniers ont réussi à stopper dans sa course le car scolaire et à évacuer tous les enfants avant que le bus ne s'enflamme.

Pour les migrants morts en Méditerranée

Le chauffeur a été interpellé. Il n'avait jamais éveillé les soupçons de son employeur. Le preneur d'otages s'appelle Ousseynou Sy, il a 47 ans, c'est un Sénégalais naturalisé italien depuis 2004. Face aux enquêteurs, il n'a fait aucune allusion à l'islam radical. Il dit avoir agi contre le gouvernement italien qu'il rend responsable de la mort de migrants en Méditerranée. Il a dit aux enquêteurs avoir perdu trois enfants, noyés au cours de leur traversée.

Le JT
Les autres sujets du JT
La carcasse du bus qui transportait 50 enfants, sur une autoroute au sud de Milan (Italie), le 20 mars 2019. 
La carcasse du bus qui transportait 50 enfants, sur une autoroute au sud de Milan (Italie), le 20 mars 2019.  (HANDOUT / VIGILI DEL FUOCO / AFP)