Italie : le projet de l'architecte Renzo Piano retenu pour le nouveau pont de Gênes

Le célèbre architecte italien a notamment conçu le Centre Pompidou et le nouveau palais de justice de Paris.

Le viaduc écroulé de Morandi, à Gênes (Italie), le 9 septembre 2018.
Le viaduc écroulé de Morandi, à Gênes (Italie), le 9 septembre 2018. (MANUEL ROMANO / NURPHOTO / AFP)

Le projet de l'architecte italien Renzo Piano a été retenu, mardi 18 décembre, pour le nouveau pont de Gênes (Italie), qui doit remplacer le viaduc Morandi dont l'effondrement avait fait 43 morts en août. "Nous [lui] avons demandé de suivre le projet pour garantir qu'il respectera l'idée originale", a déclaré le maire de la ville, cité dans un communiqué de l'institution qui gère les conséquences de l'écroulement du pont et les procédures pour la construction du nouvel ouvrage.

Renzo Piano a notamment conçu, à Paris, le Centre Pompidou et le nouveau palais de justice. Il a accepté de s'occuper de ce projet gratuitement, "comme forme de donation à la ville de Gênes", selon le communiqué. La construction du pont, estimée à 202 millions d'euros, sera menée par un groupement d'entreprises comprenant Sailini-Impregilo, Fincantieri et ItalFerr.

Le célèbre architecte, 81 ans et originaire de Gênes, avait proposé dès septembre un projet pour construire un nouveau pont. "Ce pont devra durer mille ans et être en acier", avait-il alors déclaré lors d'une conférence de presse dans cette ville portuaire du nord-ouest de la péninsule. Il aura "quelque chose d'un bateau, parce que c'est quelque chose de Gênes", et "ce sera un pont plus fin, qui aura une luminosité à lui" et devrait être blanc, avait ajouté Renzo Piano.