Israël: la colère des LGBT

Le ministre israélien de l'Education a encore défrayé la chronique en se disant faborable aux thérapies de conversion pour les homosexuels.

France 24

Devant les caméras, le ministre israélien de l'éducation crée la polémique.
Il se dit favorable aux "thérapies de conversion',
à l'encontre des personnes homosexuelles.

Rafi Peretz, ministre israélien de l'Education:
"Je peux vous dire que je connais tres bien ce sujet.
Je l'ai moi même pratiqué"

Rafi Peretz, fait notamment référence à un étudiant qu'il avait reçu et conseillé.
Ses propos ont été condamnés dans un tweet par le premier ministre israelien Benjamin Netanyahou,
et par le ministre de la justice, premier député, ouvertement gay.

Amir Ohana, ministre israélien de la Justice:
"L'orientation sexuelle ne requiert aucune thérapie, ni aucune conversion,
contrairement aux idées préconçues et à l'ignorance,
qui requierent, elles, des thérapies et conversions".

Dimanche, des membres de la communauté LGBT de Tel-Aviv
se sont rassemblés en signe de protestation.
Ils appellent à la démission, du ministre à la tête d'un parti d'extrême droite.

Israël: la colère des LGBT
Israël: la colère des LGBT (France 24)