Cet article date de plus de sept ans.

Israël – Gaza : nouvelle nuit d'affrontements

Entre Israël et Gaza plus question de cessez-le-feu. Parmi les victimes à Gaza la fille et la femme d'un chef militaire du Hamas présenté comme une "cible légitime". Le Hamas menace d'attaquer ce mercredi l'aéroport Ben-Gourion.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Avec la fin de la trêve, de nouvelles scènes de panique dans les rues de Gaza © REUTERS |Mohammed Salem)

Il a fallu le tir de trois roquettes ce mardi depuis Gaza sur Israël pour que la trêve soit rompue et les négociations une nouvelle fois arrêtée. Après avoir ordonné la riposte, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rappelé les négociateurs qu'il avait envoyés au Caire. Un échec dont les négociateurs palestiniens ont imputé la responsabilité à Israël.

 "Le cessez-le-feu est mort et Israël est responsable ", a dit Azzam al-Ahmed, le chef de la délégation palestinienne qui participait au Caire aux  négociations indirectes avec Israël.  Et la branche armée du Hamas a menacé de tirer des roquettes ce mercredi en direction de l'aéroport Ben-Gourion à Tel Aviv. 

Israël – Gaza : nouvelle nuit d'affrontements - récit Aurélien Colly
écouter
 

Déjà au moins huit morts, dont une "cible légitime"

 Bilan provisoire de cette reprise des hostilités : au moins huit morts dont  la femme et une fille de Mohammed Deir, le chef militaire du Hamas  qui lui serait indemne.  "Mohammed Deif mérite la mort comme  Ben Laden, c'est une cible légitime, et lorsqu'une occasion se présente il faut l'exploiter pour le liquider " s'est justifié le ministre de l'Intérieur Gideon Saar à la radio militaire. 

Parmi les autres victimes, un homme de 32 ans, trois de ses enfants et sa femme, qui était enceinte.

De son côté le Hamas  a d'abord démenti être à l'origine des trois premières roquettes lancées mardi. Avant de revendiquer le tir de plusieurs dizaines de projectiles en direction de Tel Aviv ou Jérusalem. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.