VIDEO. En Iran, les femmes veulent faire bouger les choses

Les Iraniens renouvellent vendredi leurs députés. Au cœur du débat, la place des femmes dans la société, qui pourrait radicalement évoluer.

FRANCE 2

En Iran, où les électeurs et les électrices sont appelés aux urnes, vendredi 26 février, les femmes ne sont pas l'égal de l'homme. Les files d'attente des transports en commun font la distinction entre les deux sexes. Les wagons séparent également les hommes des femmes. Une illustration de la pensée d'Ali Khamenei, le Guide suprême, pour qui l'égalité des sexes est une erreur fondamentale de l'Occident. Mais aujourd'hui, en 2016, des femmes de la nouvelle génération veulent faire bouger les choses.

Une tâche longue et difficile

C'est notamment le cas de Fatemeh Hosseini, qui est l'une des rares femmes à se présenter aux élections. "Je veux donner du courage aux femmes. Leur donner confiance en elle, enfin, qu'elles participent au développement de notre pays, dans cette nouvelle ère qui commence", explique la candidate modérée. Discriminations à l'embauche, chômage deux fois plus important que chez les hommes, libertés restreintes, la tâche s'annonce longue et difficile pour établir l'égalité entre hommes et femmes en Iran.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Iraniennes assistent à un meeting des candidats réformistes aux élections, le 20 février 2016 à Téhéran.
Des Iraniennes assistent à un meeting des candidats réformistes aux élections, le 20 février 2016 à Téhéran. (FATEMEH BAHRAMI / ANADOLU AGENCY / AFP)