Cet article date de plus de douze ans.

Interdiction du journal de l'opposant Karoubi

Les autorités iraniennes ont fermé à titre provisoire le quotidien appartenant à Mehdi Karoubi, opposant réformateur
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Manifestation de l'opposition à Téhéran le 17 juillet 2009 (©  AFP PHOTO - POYA PORHEDARI)
Les autorités iraniennes ont fermé à titre provisoire le quotidien appartenant à Mehdi Karoubi, opposant réformateurLes autorités iraniennes ont fermé à titre provisoire le quotidien appartenant à Mehdi Karoubi, opposant réformateur

L'interdiction du quotidien Etemad-e Melli (Confiance nationale) est entrée en vigueur dimanche soir, sur ordre du bureau des procureurs de Téhéran, précise le parti de Karoubi sur son site internet.

Cela a été démentie par le procureur de Téhéran, Saeed Mortazavi, qui a déclaré que des problèmes techniques étaient à l'absence du journal ce lundi.

Pourtant, le fils de Karoubi a expliqué qu'"un représentant du bureau des procureurs est arrivé à l'imprimerie et a annoncé la fermeture temporaire du journal".

Karoubi était arrivé en quatrième place de l'élection présidentielle du 12 juin. Mirhossein Moussavi, donné deuxième par les autorités, et lui contestent la victoire d'Ahmadinejad et dénoncent un vote frauduleux.

A lire :

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.