Quand une Indienne défigurée défile en star à la Fashion Week

La Fashion Week de New York sera marquée ce jeudi par le défilé d'une Indienne défigurée par une attaque à l'acide. Elle s’appelle Reshma Qureshi. Elle a 19 ans et son visage est devenu le symbole de la lutte contre ces attaques régulières en Inde.

Reshma Qureshi fait désormais campagne contre les attaques à l\'acide
Reshma Qureshi fait désormais campagne contre les attaques à l'acide (capture d'écran BBC News)

Après l'adolescente trisomique Madeline Stuart l’an dernier, cette année c’est Reshma Qureshi qui devrait voler la vedette aux professionnelles. Aux corps parfaits, cette jeune Indienne opposera les traits déformés de son visage rongé par l’acide, le résultat d’une attaque perpétrée il y a deux ans, notamment par un de ses beaux-frères.

Ces derniers mois, Reshma Qureshi est devenu un des visages de la lutte contre cette pratique barbare, un crime d’honneur en Inde, où l’on recense entre cinq cents et un millier de cas de vitriolage chaque année. C’est par le biais de vidéos sur Youtube qu’elle mène ce combat. Cette passionnée de mode se met en scène dans des tutoriaux où elle explique par exemple comment appliquer du rouge à lèvre, avant de rappeler que dans son pays, il est aussi facile de se procurer un rouge à lèvre que de l’acide.

A l’origine de sa venue à New York, comme de celle de Madeline Stuart l’an dernier, on retrouve FTL Moda, un collectif de jeunes créateurs italiens qui a choisi de bouleverser les codes de la beauté.