Cet article date de plus de dix ans.

Première visite d'un président pakistanais en Inde depuis 2005

Asif Ali Zardari a effectué le 8 avril 2012, une visite hautement symbolique à New Delhi, en Inde qui illustre la volonté des deux pays de normaliser leurs relations diplomatiques.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Tapis rouge sur le tarmac de l'aéroport de New Delhi, en Inde, le 8 avril 2012, pour l'arrivée du président pakistanais, Asif Ali Zardari. (FTV)

Le président pakistanais a été chaleureusement accueilli par le Premier ministre indien Manmohan Singh. Les deux hommes ont abordé la question du Cachemire, théâtre de deux des trois guerres entre les deux pays, du terrorisme islamiste et du commerce bilatéral.

Le processus de paix entre Delhi et le Islamabad, au point mort depuis les attentats de Bombay en novembre 2008, a pu reprendre en 2011.

L'Inde exige du Pakistan qu'il démantèle le mouvement terroriste pakistanais Lashkar-e-Taiba, responsable des attentats de Bombay. Tout comme les Etats-Unis, car Lashkar-e-Taiba a perpétré plusieurs attaques contre les troupes de l'Otan en Afghanistan.

Les services de renseignements militaires pakistanais ont longtemps aidé en sous-main le groupe dans ses actions meurtrières contre l'Inde au Cachemire.

Cette réunion illustre le réchauffement diplomatique entre les deux puissances nucléaires, depuis que le Pakistan a promis fin 2011 d'accorder à l'Inde le statut de la nation la plus favorisée sur le plan commercial.

Le premier ministre indien Manmohan Singh, né dans un village indien devenu par la suite pakistanais, a oeuvré pour la paix au cours de ses deux mandats.


Une visite symbolique


AFPTV, le 8 avril 2011

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.