L’Inde lance 20 satellites d’un coup

Petit à petit, l’Inde rattrape son retard dans la conquête spatiale. Le lancement réussi, mercredi 22 juin 2016, d’une fusée transportant 20 satellites est une étape d’importance. Après le prestige de la mission vers Mars en 2013, place au business de l’espace.


C’est la troisième plus importante cargaison spatiale de l’histoire. Seuls les Russes en 2014 (33 satellites) et les Américains en 2013 (29) ont fait mieux. Depuis 2008, l’Inde a clairement rejoint les grands: elle avait établi un premier record, avec 10 satellites lancés simultanément..
 
Aujourd’hui, elle entend prendre sa part du juteux marché des satellites commerciaux. Du reste, pour ce lancement, l’Inde a pu accrocher des contrats avec des sociétés des Etats-Unis, du Canada ou d’Allemagne. Des grandes compagnies dans le domaine du high-tech reconnaissent le savoir-faire des Indiens.
 
Pallava Bagla, journaliste spécialisé sur la chaîne indienne NDTV, résume ce savoir-faire à Al Jazeera. «C’est comme faire descendre d’un bus scolaire en marche, les enfants un par un. C’est une manœuvre délicate, il ne faut pas que les bébés percutent le vaisseau mère.»

On peut ajouter que l’Organisation indienne pour la recherche spatiale (ISRO) a aussi réussi à mettre ces satellites sur différentes orbites, cela 17 minutes après le décollage. Cela dit, la performance en terme de charge utile est encore éloignée des records. Pour la fusée indienne PSLV-C34, elle était de 1288 kg, alors que le 19 juin dernier, Ariane 5 emportait plus de 10 tonnes, près de dix fois plus.


Savoir-faire, donc, et aussi tarifs imbattables. L’Inde se veut championne de l’espace low cost. Selon Pallava Bagla, les tirs sont 50% moins chères que ceux de la concurrence. En 2013, la mission vers Mars qui a mis en orbite un satellite, a coûté 73 millions de dollars. En comparaison, le programme Maven Mars de la NASA qui étudie l’atmosphère de la planète Mars, est estimée à 671 millions de dollars.
 
ISRO a commencé à lancer des satellites étrangers en mai 1999. Depuis cette date, elle en a placé 57 en orbite. La fusée de 320 tonnes PSLV-C34 effectuait sa 36ème mission.