Viol collectif en Inde : un mineur condamné à trois ans de prison

Il s'agit du premier verdict dans cette affaire qui avait ému le pays. Le jeune homme a été jugé coupable de viol et d'assassinat. 

Lors des manifestations qui ont suivi le viol collectif d\'une étudiante, la peine de mort pour les violeurs à souvent été réclamée, comme sur cette affiche, le 20 décembre 2012, à Bombay (Inde).
Lors des manifestations qui ont suivi le viol collectif d'une étudiante, la peine de mort pour les violeurs à souvent été réclamée, comme sur cette affiche, le 20 décembre 2012, à Bombay (Inde). (DANISH SIDDIQUI / REUTERS)

Le premier verdict est tombé. Un tribunal indien a condamné à trois ans de prison, samedi 31 août, un adolescent jugé pour sa participation au viol collectif d'une étudiante dans un bus à New Delhi en décembre 2012. Celle-ci était morte de ses blessures et l'affaire avait ému tout le pays. Le jeune homme a "a été jugé coupable de viol et d'assassinat et condamné à trois ans", a déclaré à la presse Anil Sharma, le responsable de l'enquête.

Il s'agit du seul mineur poursuivi dans cette affaire. Les cinq autres accusés sont majeurs. Deux hommes âgés de 19 et 35 ans sont accusés d'avoir violé et frappé le 16 décembre la jeune étudiante. 

Excuse de minorité

L'excuse de minorité a été retenue par la justice pour l'adolescent de 17 ans. Il encourait ainsi une peine maximale de trois ans dans un centre spécialisé. La famille de la victime, qui a succombé à de graves lésions internes dans un hôpital de Singapour où elle avait été transférée en urgence, avait réclamé que l'adolescent comparaisse au côté des accusés majeurs qui encourent, eux, la peine de mort.

Le procès des quatre suspects majeurs devrait s'achever dans les prochaines semaines. Le cinquième suspect adulte est mort en prison, apparemment d'un suicide