Intempéries en Inde : au moins 127 morts après des pluies torrentielles, les recherches continuent

Les violentes pluies de mousson qui ont frappé jeudi la côte ouest de l'Inde ont provoqué des glissements de terrain qui ont enseveli des dizaines de maisons dans le district de Raigad, au sud de Bombay.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes traversent une rue inondée à la suite d'une forte pluie de mousson, à Bombay (Inde), le 16 juillet 2021. (INDRANIL MUKHERJEE / AFP)

Les sauveteurs indiens fouillent encore, dimanche 25 juillet, dans la boue et les débris pour tenter de retrouver des survivants après les glissements de terrain qui ont fait au moins 127 morts dans l'ouest du pays, selon un dernier bilan des autorités locales.

De nombreuses personnes sont également portées disparues, depuis les violentes pluies de mousson qui ont frappé jeudi la côte ouest de l'Inde, à l'origine des glissements de terrain qui ont enseveli des dizaines de maisons dans le district de Raigad, au sud de Bombay. Deux autres personnes sont mortes dans des éboulements dans le district de Satara, a expliqué à l'AFP Anirudha Ashtaputre, porte-parole du gouvernement de l'Etat de Maharashtra, et une quinzaine sont portées disparues.

Des milliers de personnes affectées 

La marine et l'armée de l'air sont intervenues pour venir en aide aux milliers de personnes affectées par des inondations. Mais les opérations de secours sont compliquées par les éboulements qui ont coupé plusieurs routes, en particulier l'autoroute entre Bombay et Goa.

Plus de 24 heures d'intenses précipitations ininterrompues ont fait sortir de son lit le fleuve Vashishti. Des quartiers de la localité de Chiplun, à 250 km de Bombay, étaient noyés sous 3,50 mètres d'eau.

Le chef du gouvernement du Maharashtra, Uddhav Thackeray, a précisé que les services d'urgence peinaient à atteindre des quartiers de Chiplun désormais isolés, en raison de l'état des routes et des ponts endommagés par les inondations.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.