Inde : un glissement de terrain fait au moins 27 morts et des dizaines de disparus

Les pluies de mousson sont à l'origine de ce drame survenu jeudi dans un village du district de Raigad.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Les secours recherchent des victimes sur le site d'un glissement de terrain dans le district de Raigad dans l'Etat du Maharashtra, le 22 juillet 2023, en Inde. (INDIA'S NATIONAL DISASTER RESPON / AFP)

Le bilan d'un gigantesque glissement de terrain dans l'Etat du Maharashtra, dans le centre-ouest de l'Inde, s'est alourdi à 27 morts dimanche 23 juillet. Les pluies de mousson ont déclenché jeudi un glissement de terrain dans un village du district de Raigad, une région vallonnée et boisée située à environ 100 kilomètres de Bombay.

"Nous avons jusqu'à présent dénombré 27 corps, et entre 50 et 60 personnes sont toujours portées disparues, mais le travail de sauvetage sur le site pose de nombreux problèmes", a déclaré à l'AFP Yogesh Mhase, un responsable local. Un précédent bilan faisait état d'au moins 16 morts.

Trouver des survivants est peu probable

Yogesh Mhase a précisé que le hameau isolé concerné par le drame se trouvait à environ cinq kilomètres de la route la plus proche. "Aucun équipement lourd ne peut atteindre ce site, nous n'avons que de petites machines et la plupart des travaux doivent être effectués manuellement, a-t-il expliqué. Les fortes pluies qui n'ont pas cessé dans la région rendent également l'opération beaucoup plus difficile." Il se dit peu optimiste quant à la probabilité de trouver encore des survivants au quatrième jour de l'opération de sauvetage en cours.

Depuis le début de la mousson en Inde début juin, les inondations et les glissements de terrain ont tué plusieurs dizaines de personnes dans le pays. Les experts estiment que le changement climatique augmente le nombre de phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.