Inde : l’homosexualité n’est plus un crime

L’Inde a fait un pas important vers la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles. L’évolution des mentalités reste toutefois lente.

FRANCE 3

L’attente de la décision, puis l’explosion de joie pour les partisans de la mesure. Être homosexuel n’est plus un crime en Inde. Cette décision est historique pour le deuxième pays le plus peuplé au monde. L’interdiction datait d’un article de l’ère colonial qui qualifiait l’homosexualité de "sexe contre-nature." Cette dépénalisation n’est que le début du combat pour certains militants indiens.

L’évolution des mentalités reste lente

Les relations entre personnes de même sexe étaient passibles de dix ans d’emprisonnement, jusqu’à la perpétuité. Dans les faits, les poursuites judiciaires étaient toutefois rares. L’évolution des mentalités reste lente et beaucoup considèrent encore l’homosexualité comme une maladie. C’est le cas, y compris au sein de la majorité conservatrice au pouvoir. 57 pays punissent de prison l’homosexualité. 13 autres vont jusqu’à la perpétuité, et huit prévoient la peine de mort.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des sympathisants de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) célèbrent la décision de la Cour suprême, jeudi 6 septembre 2018.
Des sympathisants de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT) célèbrent la décision de la Cour suprême, jeudi 6 septembre 2018. (CHANDAN KHANNA / AFP)