Inde : la canicule tue et la mousson tarde

En Inde, la canicule a fait près de 80 morts. Beaucoup de personnes sont hospitalisées. Des villages sont en panne d'eau à cause de la sécheresse.

France 3

45°C minimum, souvent plus de 50, depuis plus d'un mois, la température ne retombe pas à New Delhi (Inde). Habituellement bruyante, la capitale de l'Inde tourne désormais au ralenti. Dans la rue, l'eau est difficile à trouver. Pour se protéger de cette chaleur implacable, beaucoup ont dû modifier leurs horaires de travail, comme les chauffeurs de taxi qui peinent à trouver des clients en journée et travaillent à partir de 16 heures et la nuit.

Épuisement mortel

Une canicule extrême qui touche surtout le nord du pays. Depuis plusieurs jours, un hôpital de l'État du Bihar accueille des malades qui souffrent d'épuisement à cause de la chaleur. Les besoins sont tels qu'il n'y a plus de lits disponibles. Il est parfois trop tard pour intervenir. Le pays n'avait pas connu de telles températures depuis trente ans. Des camions transportant des citernes d'eau opèrent sept jours sept, mais pour les agriculteurs cela ne suffit pas. 500 millions de personnes sont affectées par la chaleur. La mousson est très attendue, mais elle a une semaine de retard.

Le JT
Les autres sujets du JT
La canicule sévit en Inde
La canicule sévit en Inde (France 3)