Inde et Népal : près de 200 morts dans des inondations et glissements de terrain

Plusieurs dizaines de personnes sont également portées disparues, après de violentes intempéries.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des secouristes poussent un véhicule renversé coincé dans la boue et les débris sur le site d'un glissement de terrain causé par de fortes pluies à Kokkayar, dans l'État indien du Kerala, le 17 octobre 2021. (AFP)

Près de 200 personnes sont mortes en Inde et au Népal, emportées par des inondations et glissements de terrain déclenchés par plusieurs jours de fortes pluies, et des dizaines d'autres sont portées disparues annoncent les autorités, jeudi 21 octobre. Au moins 88 personnes ont trouvé la mort au Népal, dont une famille de six personnes avec trois enfants, dont la maison a été détruite par une avalanche de terre et de débris. En Inde, l'Etat himalayen de l'Uttarakhand a confirmé jeudi le décès de 55 personnes, dont cinq membres d'une même famille ensevelis dans leur maison.

"Il pleut encore dans de nombreux endroits"

Le district de Nainital est le plus touché, après une série de glissements de terrain et d'affaissements d'infrastructures provoqués par un gigantesque déluge.  Au Népal, Humkala Pandey, responsable de la gestion des catastrophes au gouvernement, a déclaré mercredi : "Au cours des trois derniers jours, les inondations et les glissements de terrain provoqués par les fortes pluies post-mousson ont fait 31 morts dans tout le pays. Quarante-trois personnes sont portées disparues." "Il pleut encore dans de nombreux endroits, a-t-elle ajouté. Nous sommes toujours en train de compiler les données sur le terrain. Le nombre de morts pourrait encore augmenter."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Inde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.