Inde : au moins 144 morts et plusieurs centaines de milliers de personnes évacuées après des inondations

L'Etat du Kerala, région touristique du sud de l'Inde, est parmi les zones les plus durement touchées, avec un bilan provisoire de 67 morts.

Des inondations dans la ville de Jamkhandi Taluk, dans l\'Etat indien de Karnataka, le 11 août 2019.
Des inondations dans la ville de Jamkhandi Taluk, dans l'Etat indien de Karnataka, le 11 août 2019. (AFP)

Des inondations provoquées par les pluies de mousson dans le sud et l'ouest de l'Inde ont fait au moins 144 morts, ont déclaré les autorités locales dimanche 11 août. Des centaines de milliers de personnes ont dû être évacuées. L'Etat du Kerala, région touristique du sud de l'Inde, est parmi les zones les plus durement touchées, avec un bilan provisoire de 67 morts.

"Au moins 165 000 personnes ont été transférées dans plus de 1 318 camps de secours disséminés dans quatorze districts de l'Etat", a déclaré un haut responsable de la police locale. Le mauvais temps et les infrastructures endommagées ont rendu plus difficiles les opérations de secours, a-t-il ajouté. Des équipes de secours d'urgence, des soldats de la Marine et de l'Armée de l'Air ont contribué aux opérations à travers toutes les régions frappées par les intempéries.

Dans l'Etat voisin du Karnataka, le bilan provisoire s'élève à 34 morts. "Au moins 14 autres personnes sont encore portées disparues, a précisé un responsable du gouvernement local. Nous avons secouru environ 480 000 personnes, plus de 50 000 animaux et installé environ 1 100 camps qui abritent plus de 300 000 personnes." Au moins 136 routes et autoroutes de l'Etat ont été endommagées ou coupées par les inondations, a ajouté ce responsable.