Des étudiants africains violemment agressés à Greater Noida, près de New Delhi

Une foule déchaînée s’en est pris à des étudiants africains, accusés d’être des dealers après la mort par overdose d’un adolescent. Les images du lynchage ont choqué les réseaux sociaux indiens. En 2016, un Congolais a été tué à coups de pierres à New Delhi.


Les images diffusées sur les réseaux sociaux sont choquantes. On y voit une foule se déchaînant contre des Africains, dont l’un continue de recevoir des coups alors qu’il est tombé par terre. Sur une autre, on aperçoit un jeune Africain frappé par des dizaines de personnes à coups de chaises et de poubelles dans un centre commercial.


Une foule a violemment attaqué le 27 mars au soir près de la capitale indienne New Delhi des Africains, de nationalité nigériane selon la presse locale, assimilés à des vendeurs de drogue, après la mort possiblement par overdose d'un adolescent. Les émeutes ont éclaté dans la soirée lorsque la police de Greater Noida, ville satellite de New Delhi, a relâché cinq étudiants africains arrêtés dans le cadre de l'enquête sur ce décès intervenu la veille. Les autorités avaient indiqué ne pas avoir d'éléments contre eux.
 
Les réseaux sociaux indiens bruissent d’indignation.
 
«Désolé (au monde). Nous ne sommes pas comme ça. Incidents choquants à Greater Nodia. 3 attaques contre des Nigérians en un jour».



D’autres internautes appellent les Africains à rester chez eux.
 


Dix personnes ont été blessées dans ces violences, ont indiqué les autorités, tandis que l'Etat indien a promis une enquête rigoureuse sur ces événements. «Il y aura une enquête juste et impartiale sur ce malheureux incident», a tweeté la ministre des Affaires étrangères Sushma Swaraj.


Les Africains en Inde sont nombreux à raconter les vexations et humiliations régulières – insultes, discrimination au logement, regards moqueurs – revenues sous les feux de l'actualité après le meurtre à coups de pierres d'un étudiant congolais en 2016 à New Delhi après une querelle avec un chauffeur d'autorickshaw.