Guinée-Bissau : après le putsch, institutions dissoutes et création d'un conseil de transition

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Lors d'une réunion commune ce dimanche à Bissau, putschistes et
leaders des 22 partis de l'ex-opposition ont décidé de "dissoudre
toutes les institutions"
et de créer un "Conseil national de transition"
(CNT).

Selon leur porte-parole, Fernando Vaz, la composition du CNT, le nombre
de personnes qui y siégeront et la durée de son mandat seront déterminés demain lundi, au
cours d'une réunion entre partis politiques exclusivement. Ils présenteront
ensuite leurs propositions aux putschistes. Dans l'attente de la mise en place
effective du CNT, deux commissions ont été créées : l'une chargée des "affaires
diplomatiques" et l'autre des "affaires sociales".

Dès demain, la commission diplomatique accueillera une délégation
de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao). En effet,
la Cédéao veille à ce qu’un retour à l'ordre constitutionnel soit observé en Guinée-Bissau
et que le processus électoral, interrompu par le coup d'Etat du 12 avril, soit
poursuivi.