Cet article date de plus de six ans.

Vidéo "Le rôle de la France, c'est de trouver une solution" à la dette grecque, dit Hollande

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain de sa rencontre avec le nouveau Premier ministre grec Alexis Tsipras, François Hollande a ajouté lui avoir recommandé d'aller voir la chancelière allemande Angela Merkel, qui "le recevra".

Le chef de l'Etat, François Hollande, a estimé jeudi 5 février que la France devait "trouver une solution" à la situation financière de la Grèce. Face au "défi" que représente ce pays, "le rôle de la France c'est de trouver une solution, de contribuer à un accord" dans le "respect du vote des Grecs" et des "règles européennes", a-t-il déclaré lors de sa cinquième conférence de presse organisée au palais de l'Elysée.

Merkel recevra Tsipras

Au lendemain de sa rencontre avec le nouveau Premier ministre grec, Alexis Tsipras, François Hollande a ajouté lui avoir recommandé d'aller voir la chancelière allemande, Angela Merkel, qui "le recevra".

Une déclaration effectuée alors que la Banque centrale européenne a annoncé mercredi qu'elle n'accepterait plus les obligations d'Etat grecques en échange de ses opérations de financement. Une décision qui reporte sur la banque centrale d'Athènes le poids du financement des banques grecques et isole la Grèce, à moins qu'elle ne parvienne à un accord avec ses créanciers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.