Cet article date de plus de huit ans.

Référendum en Grèce : la population divisée

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Référundum en Grèce : la population divisée
Référundum en Grèce : la population divisée Référundum en Grèce : la population divisée (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Émilie Quéno est en direct de Grèce pour faire un point sur la situation.

À six jours du référendum organisé par le gouvernement grec, le 5 juillet, afin d'appeler la population à se prononcer sur les efforts demandés par Bruxelles, la population est divisée. Une situation qui fait suite à la rupture des négociations avec l'Eurogroupe.
Émilie Quéno est envoyée spéciale en Grèce. La journaliste se trouve devant une manifestation en "faveur du non à l'accord proposé par les Européens. Demain soir au même endroit à la même heure, il y en aura une pour le oui".

"Une certaine fatalité"

"Les Grecs que nous avons rencontrés nous ont dit qu'ils étaient d'accord avec leur Premier ministre et que les propositions européennes étaient inacceptables", ajoute Émilie Quéno. Une partie de la population est prête à aller jusqu'au bout quitte à sortir de la zone euro. Et il y a ceux qui pensent que cela serait pire pour le pays.
"On sent une certaine fatalité", précise l'envoyée spéciale qui cite un homme : "la crise cela fait six ans, on s'en est toujours sorti jusqu'à pèsent, on s'en sortira encore cette fois-ci".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.